Qui suis-je ?

En 2015, suite à cinq années d'études en Archéologie, puis en Écologie Humaine, un besoin de "mettre les mains dans la terre" m'anime. Bercée entre un amour fou pour la botanique et les sciences humaines, c'est naturellement que je me tourne vers l'ethnobotanique : l'étude des liens entre l'Homme et la Plante.

En 2016, je m'engage dans une formation d'un an en Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM) à l’École Européenne d'Herboristerie de Bruxelles. 
Finalement, en 2018, je m'installe en tant que cotisante de solidarité sur la commune de Roncey.